Collier anti-aboiement, est-ce dangereux pour le chien ?

dangereux-pour-le-chienLe chien, dont les origines remontent environ à 12000 ans, s’est peu à peu imposé comme l’animal domestique le plus courtisé par l’homme, après le chat. Ne dit-on pas qu’il s’agit de son meilleur ami ?

En France, la population canine est aux alentours de 7,5 millions, soit 1 chien pour 9 habitants. Le chien est un animal de compagnie qui a de multiples qualités.

Cependant, pour toute une série de raisons, il peut être amené à aboyer, causant ainsi des désagréments pour le voisinage. Or, la cohésion d’une société passe avant tout par le respect de la tranquillité de l’autre.

C’est dans ce souci d’équilibre, entre liberté individuelle et respect du groupe, qu’un nouveau marché est né il y a plusieurs années maintenant : celui du collier anti-aboiement.

Il a été conçu pour venir en aide au maître qui aurait un déficit d’autorité avec son chien, et n’arriverait pas à le faire taire.

A proprement parler, le collier anti aboiement n’est pas directement dangereux pour la santé du chien, dans le sens où il ne peut pas provoquer sa mort.

Il fonctionne grâce à un palpeur qui capte les vibrations des cordes vocales du chien et commande l’émission d’une impulsion dont l’intensité est réglable. Le but est que le chien associe la décharge au fait d’aboyer, et décide ainsi d’y renoncer en raison de l’inconfort occasionnée.

Il convient de préciser qu’il existe différentes sortes de collier anti-aboiement : celui à chocs électriques qui est probablement le plus violent pour le chien, celui à spray disruptif aromatisé à la citronnelle ou à la moutarde, celui à ultrasons, et enfin celui à vibrations.

Il ne s’agit pas d’avoir sur ce type de matériel une position manichéenne : si du point de vue du respect de l’éthique animale, il peut poser de sérieux problèmes de conscience, il faut également savoir que dans certains cas il peut améliorer la vie du chien en annihilant les éventuelles sources de conflit entre lui et son maître, causées par les aboiements.

Les conséquences positives ou négatives qu’il peut avoir, au quotidien, sur le cadre de vie du chien est donc fonction de la personnalité du maître.

Le collier anti-aboiement peut être envisagé comme une action de dernier recours, lorsque la situation est intenable sur le plan social, et que toutes les autres solutions ont été expérimentées.

Pour terminer, il convient d’attirer votre attention sur le fait qu’il existe des astuces naturelles pour lutter contre les aboiements intempestifs de votre animal. Par exemple, dans son ouvrage qui s’intitule Dorloter vos chats et chiens: 25 trucs et astuces de grand-mère, Céline Pirou préconise de verser dans sa gueule deux ou trois gouttes de jus de citron, et d’associer à ce geste des paroles autoritaires lui indiquant de se taire.

Collier anti-aboiement, est-ce dangereux pour le chien ?
5 (100%) 1 vote
Divers

Comments are closed.